IMPORTANTE VIERGE À L’ENFANT DE L’ÉCOLE BOURGUIGNONNE

IMPORTANTE VIERGE À L’ENFANT DE L’ÉCOLE BOURGUIGNONNE EN PIERRE CALCAIRE POLYCHROMÉE

 

ORIGINE : FRANCE, BOURGOGNE, ATELIERS DE L’AUXOIS
ÉPOQUE : SECONDE MOITIÉ DU XIVe SIÈCLE, VERS 1350-1370

 

Hauteur : 79 cm
Largeur: 33 cm

 

Pierre calcaire polychromée

 

Provenance : ancienne collection Pierre & Claude Vérité

 

 

DEMANDE D’INFORMATIONS

 

Retour aux sculptures

Catégorie :

Description

Cette Vierge de grande qualité, au regard lointain si caractéristique des Vierges du XIVe siècle, présente un visage délicat, un front haut et des yeux en amande légèrement baissés. Les longues mèches de sa chevelure se répandent dans son dos. Une fine couronne cerne sa tête.

Elle se tient parfaitement droite, vêtue d’une robe rouge à encolure ronde, serrée au dessus de la taille par une ceinture. Un lourd manteau bleu aux revers simulant une fourrure couvre ses épaules. Elle porte dans ses bras son fils. Le robuste enfant souriant, emmailloté dans sa tunique longue tient dans ses mains les pans du manteau de sa mère. 

L’imposante Vierge du XIVe siècle que nous vous présentons, est un bel exemple de l’art bourguignon, comme le souligne le lourd plissé des étoffes, si caractéristique de cette région.

La présence en Bourgogne du flamand Claus Sluter réalisant à Dijon Le Puits de Moïse ainsi que la décoration de la Chartreuse de Champmol, permit la naissance d’un art bien caractéristique, maintenu vivant par quelques grands artistes qui se succédèrent à la réalisation des tombeaux des ducs de Bourgogne, Philippe le Hardi et Jean sans Peur, tels Claus de Werve son neveu, Jean de la Huerta ou encore Antoine le Moiturier.