JEAN ROBERT IPOUSTÉGUY – Samaritaine

JEAN ROBERT IPOUSTÉGUY (1920 – 2006)

Samaritaine

 

1997

Sculpture en bronze signée et datée, numérotée 1/8

Cachet de la Fonderie du Goust 2000

 

Hauteur : 57 cm

Largeur : 34 cm

Profondeur : 30 cm

 

Bibliographie         

Ipoustéguy, l’œuvre sculpté, catalogue raisonné 1938-2000, établi et présenté par Dominique Croiset-Veyre, éditions de la différence, p. 377, n°597

 

 

DEMANDE D’INFORMATIONS

 

Retour aux contemporains

Catégorie :

Description

Né à Dun sur Meuse le 6 janvier 1920. Décédé le 8 février 2006 à Doulcon, (Meuse). 

Jean Robert Ipoustéguy fait son apprentissage de peintre et de sculpteur en 1938 grâce aux cours du soir de la ville de Paris. Il se met d’abord à peindre et en 1948 il participe à la décoration de l’église St Jacques de Montrouge. Ce n’est qu’à partir de 1949 qu’il se consacre à la sculpture.

Fanatique du surréalisme, Ipoustéguy avoue « je me sens lié à lui, à cause de ma passion de l’image ». Il reçoit en 1964, le prix Bright à la Biennale de Venise et en 1968 le prix de la ville de Darmstadt. En 1979, Berlin charge Jean Robert Ipoustéguy d’édifier, devant le Palais International des Congrès, le plus grand ensemble sculptural exécuté depuis la guerre : L’Homme construit sa ville.