MIROIR AU CADRE EN TALOSEL, ATELIER DE LINE VAUTRIN

MIROIR AU CADRE EN TALOSEL, ATELIER DE LINE VAUTRIN, EXÉCUTÉ PAR UN DE SES ÉLÈVES

 

ORIGINE : FRANCE
ÉPOQUE : XXe SIÈCLE

 

Hauteur : 46 cm
Largeur : 43 cm
Profondeur : 3 cm

 

 

DEMANDE D’INFORMATIONS

 

Retour aux objets d’Art et d’ameublement

Catégorie :

Description

En quittant le Marais quartier où elle avait installé son atelier de fabrication de bijoux et le faubourg Saint Honoré où elle vendait ses créations, essentiellement des bijoux, pour aborder la rive gauche, Line Vautrin se lança dans une nouvelle technique qu’elle avait fait breveter.
Elle utilisait résine et petits morceaux de miroirs de couleur incrustés, produisant une mosaïque d’éclats de verre ou de plastique.
L’acétate de cellulose ainsi fractionné, lacéré en minuscules bandelettes, travaillé au feu, elle le nomma Talosel.
Cette découverte l’incita rapidement à aborder la décoration sous plusieurs angles : cadres, lampes, miroirs, etc…et toujours des bijoux.

Dans les années 1970 abandonnant la production en vue de la vente, Line Vautrin décide de se concentrer sur la création ; elle inaugure un nouveau cycle de sa vie qu’elle emploie à une expérience pédagogique, introduisant des élèves au maniement et au façonnage des plastiques.
Ce miroir particulièrement réussi est l’œuvre d’un de ses élèves.