IMPORTANTE CASSONE ITALIENNE DE LA RENAISSANCE RICHEMENT SCULPTÉ

IMPORTANTE CASSONE ITALIENNE DE LA RENAISSANCE RICHEMENT SCULPTÉ

 

ORIGINE : ITALIE, FLORENCE

ÉPOQUE : SECONDE MOITIé XVIe SIÈCLE

 

Hauteur : 56 cm

Longueur : 170 cm

Profondeur : 53 cm

 

Bois de noyer

 

 

DEMANDE D’INFORMATIONS

 

Retour aux coffres

Catégorie :

Description

Durant la Renaissance, les coffres figurent parmi les plus belles pièces de mobilier, installés dans les chambres et salles d’apparat. Aux scènes peintes et dorées qui habillaient les palais italiens jusqu’alors, le XVIe siècle préfère le bois naturel, avec une prédilection pour le noyer. Témoignage de l’union de deux familles, le coffre de mariage renferme les objets du trousseau : linges, livres, vaisselles d’or et d’argent. Ils sont confiés à des artistes renommés dont il est bien difficile de retrouver la trace.

Cette cassone remarquable par sa sobriété repose sur une base profilée en doucine qui reçoit un décor de fines arabesques, réalisé en pastiglia.

La façade est divisée par trois cadres moulurés aux contours soulignés de filets de marqueteries de bois clair. A l’intérieur de chacun des cadres, les panneaux sont décorés de motifs réalisés selon la même technique, de marqueterie. Le panneau central est orné d’un cadre, qui autrefois abritait sans doute des armoiries, symboles de l’alliance de deux familles. Il est soutenu par deux angelots et accosté par deux personnages masculins dont les draperies s’envolent en volutes. Les deux panneaux latéraux reçoivent quand à eux une ornementation identique. De part et d’autre d’un buste engainé de femme ailée se répartissent symétriquement de beaux cygnes au long cou, d’étonnants lézards, des faunes aux poses dansantes et des éléments décoratifs, tels que des guirlandes de draperies et de fruits. Les montants latéraux du coffre sont décorés d’une cariatide posée sur une gaine et portant sur sa tête un panier de fruits.

Sur les côtés un cadre aux contours découpés est réalisé en marqueterie.

L’abattant, fin, est orné de motifs d’arabesques en pastiglia, disposés sur le pourtour et sur le plateau central.

Ses proportions, la beauté du noyer et la qualité des techniques de marqueterie et de pastiglia font de ce coffre une pièce d’exception, produite en Italie à la fin du XVIe siècle. Il devait faire partie d’un riche ameublement provenant d’un palais italien.